Chemins de Poussières

Ne remarquez vous pas que l'on supporte l'insupportable et que l'on accepte l'inacceptable ?

samedi 12 mai 2007

988.Un pays d'Afrique.

Parmi les pays d'Afrique de l'Ouest, il y a la Guinée, dont la capitale est Conakry. Souvent d'ailleurs on l'appelle "Guinée-Conakry" pour la différencier des autres, la Guinée Bissau et la Guinée équatoriale. L'indépendance a été acquise le 2 octobre 1958 après que le Général de Gaulle ait lancé son référendum sur l'intégration du pays à la communauté francaise. Le premier président sera Sekou Touré qui fera alliance avec l'URSS et mettra en place un régime à parti unique. Le multipartisme est reconnu maintenant depuis... [Lire la suite]
Posté par Olivier O à 22:00 - - Permalien [#]

jeudi 10 mai 2007

987.Compères.

Ce qui est sûr, c'est que nous, on va pas rigoler.... (Le sortant et le successeur, ensemble à l'occasion de la journée nationale de l'abolition de l'esclavage)
Posté par Olivier O à 13:45 - - Permalien [#]
mercredi 9 mai 2007

986.Premiers signes...

Tandis que les singeries à gauche continuent, comme s'il était possible en quelques semaines de rattraper un retard pris depuis tant d'années (Cambédélis expliquait hier qu'il fallait créer un "socialisme du réel") on peut constater que les premiers signes de l'arrivée de Nico à la charge suprême : ainsi apprend on qu'après Johnny qui part en Suisse pour des raisons fiscales, c'est l'Italie qui va accueillir la nageuse Laure Manaudou, pour des raisons sentimentales cette fois ; déclarant "qu'entre la France et Luca,... [Lire la suite]
Posté par Olivier O à 00:01 - - Permalien [#]
mardi 8 mai 2007

985.Fléau.

Notre nouveau président (il n'est pas utile d'écrire son nom tellement on l'a entendu ces dernières années) a déclaré dans une de ses premières interventions qu'il fallait aider l'Afrique. Louable intention que nombre de gens ont eu avant lui. Mais il faut l'aider de façon adulte, en arrêtant de prendre ses habitants pour des imbéciles mais au contraire pour ce qu'ils sont, c'est à dire des gens responsables plutôt que de les traiter si souvent avec ce sourire condescendant au coin des lèvres. Ainsi parlons d'un fléau qui touche le... [Lire la suite]
Posté par Olivier O à 00:01 - - Permalien [#]
lundi 7 mai 2007

984.Au revoir.

Le peuple de France est curieux, déroutant, imprévisible. Après avoir porté le représentant de l'extrême droite au second tour il y a cinq ans, après avoir dit un "non" cinglant au référendum sur la constitution européenne ; ces Francais soucieux de pouvoir d'achat, de dégradations des conditions de travail, des injustices sociales, de garanties pour leur santé et pensant à l'avenir de leurs enfants.... bref de social plutôt que de compétition à outrances, et bien ces mêmes Francais viennent d'élire sans discussion possible... [Lire la suite]
Posté par Olivier O à 15:00 - - Permalien [#]
lundi 7 mai 2007

983.Non évènement.

Voilà ce que l'on pouvait lire sur le site d'un journal suisse hier soir, aux alentours de 19h....
Posté par Olivier O à 00:01 - - Permalien [#]

dimanche 6 mai 2007

982.Demain...

.... sera un autre jour. Avec Nicolas Sarkozy, probablement. Je ne sais pas avec quel score, quelle majorité, quel engouement. Il y aura le troisième tour en juin, ce seront les législatives. Et puis tout continuera. Les luttes, les espoirs vrais ou faux, les illusions et les chagrins. La vie qui passe. Les heures lourdes. Vivre dans un pays à droite n'est jamais facile. Mais la démocratie aura oeuvré. L'autre jour, dans la rue, entre les deux tours, j'ai vu les anarchistes qui défilaient. Comme disait l'ami Léo on les croit morts et... [Lire la suite]
Posté par Olivier O à 17:00 - - Permalien [#]
mardi 1 mai 2007

979.Allons danser....

Jazz à Paris, samedi 28 avril.
Posté par Olivier O à 14:12 - - Permalien [#]
vendredi 27 avril 2007

978.La danse.

Un pas en avant, deux en arrière... Un débat retardé en vaut il deux ?... (Les phrases d'hier ne vous ont pas beaucoup inspiré : dommage...)
Posté par Olivier O à 17:00 - - Permalien [#]
jeudi 26 avril 2007

977.Ca ira, ca ira.

"Prétendre faire la révolution dans une situation où elle n'a aucune chance de se produire est un spectacle que l'on se donne à soi même." (Francois Wahl) Hmm. Voilà une phrase qui ouvre bien des pistes et des abimes de perplexité.... Ces mots ont été cités dans un texte qu'Yves Simon a écrit dans "Libération" du 25 avril. Il parlait entre autres de Besancenot qui se glorifiait de son "ridicule score de 4,08 % comme si un unijambiste pouvait être fier de ne pas être cul de jatte. Se réjouir de peu, par... [Lire la suite]
Posté par Olivier O à 10:01 - - Permalien [#]